Biodégraquoi ? Les nuances du recyclage

Cerner les nuances entre biodégradable, recyclacble et compostable n'est pas toujours évidement. Des emballages recyclables ? Compostables ? Biodégradables ? Vouloir réduire ses déchets est déjà un grand pas. Plus 40 % des matières résiduelles des ménages sont compostables, mais faut-il d'abord apprendre à les identifier. Dans cette article, on vous explique ce qui se cache derrière cet « argot » 

Recyclable

Le recyclage a pour but de donner une seconde vie à un produit déjà utilisé, ainsi, on retrouve des matières industrielles comme le verre, le papier, métaux, etc. Le recyclage est un mot générique, principalement utiliser pour désigner l’optimisation des déchets par l’industrie.

Biodégradable 

Le biodégradable concerne un produit organique qui se décompose grâce à l'action de micro-organismes vivants. Son avantage réside dans le processus naturel de décomposition, qui n'a pas d'incidences sur l'environnement.

Cela fonctionne pour de nombreux déchets ménagers (œufs, épluchures, Marc de café) et certains emballages. Mais attention, un produit biodégradable n'est pas obligatoirement compostable. Au contraire, certaines matières dites biodégradables sont déconseillées pour la santé des sols.

Selon la norme européenne EN 13432, le critère qui différencie biodégradable du compostable est le temps de décomposition. En effet, un produit peut être qualifié de biodégradable dès lors que 90 % de sa masse d'origine est bio dégradée sous 6 mois. Pour ce qui est des produits compostables, le délai est bien plus court. Un déchet est considéré comme compostable lorsqu’il met moins de 3 mois pour disparaître. 

Compostable

 Un produit compostable est une véritable "nourriture" pour les terres. La décomposition dans la nature n'aura pas de répercussions négatives sur les sols. Au contraire, la présence de nouvelles matières va enrichir les sols. L’apport de déchets organiques obtenus à de réels effets sur la qualité des sols et donc, sur notre alimentation. Encore une fois, « rien ne se perd, tout se transforme. »

Bien que le nombre d’emballages de ce type se font encore rares. D’année en année, les industrielles intensifient leurs recherches d’alternatives en matière d’emballage.

Chez NATURALIA, c’est notamment le cas du producteur de café 100 % biologique et équitable : TerraMoka, qui propose des capsules de café 100 % compostables.

ATTENTION. Les produits biodégradables compostables ne sont pas destinés à être simplement relâchés dans la nature. Comme tous déchets, une présence excessive dans un habitat naturel va avoir une incidence sur la biodiversité.

Mais alors que faire de ces produits compostables, une fois utilisés ?

Plusieurs options s’offrent à vous :

Si on reprend l’exemple de la capsule TerraMoka. Une fois votre café terminé, il ne vous reste plus qu’à jeter vos capsules avec vos ordures ménagères (poubelle verte). Les organismes de traitement des déchets les considèreront comme de la matière compostable et la redirigera vers le compost industriel. La décomposition se fait sous 12 semaines, dans un compost actif à 60°C.

Par ailleurs, pour optimiser le recyclage des capsules, vous pouvez vous lancer dans la confection de cosmétique maison. Gardez votre marc de café, pour vous faire un gommage, masque décongestionnant où en encore pour fertiliser la terre de vos pots de fleurs.

En somme, on peut dire que la manière la plus sûre de recycler ses déchets plastiques est de se rapprocher de l’organisme de traitement de déchets près de chez vous. De nombreuses communes françaises opèrent des collectes de matières organiques et plastiques. Car, oui, tous les plastiques ne sont pas composés de la même manière. Ainsi, au niveau des organismes de tri, une attention particulière est donnée pour distinguer chaque type de bio plastique. Une bonne gestion de ses déchets par les professionnels du tri permet de produire un nouveau plastique, en minimisant les risques dégradation de la qualité de ce dernier.

Vous pouvez par ailleurs réaliser votre propre composte, et ceux même en appartement. 

Voici un exemple de liste de produit que vous pouvez composter : 

  • Coquilles d'œufs.
  • Épluchures.
  • Pelures de fruits et légumes.
  • Sachets de thé.
  • Marc et filtres à café.
  • Coquillages.
  • Pain.
  • Déchets carnés.
  • Arêtes de poisson à broyer.
  • Restes de repas.
  • Cendres de bois.
  • Sciures et copeaux de bois.
  • Serviettes et Mouchoirs en papier.
  • Papiers et cartons non imprimés.
  • Essuie-tout.
  • Litières naturelles.

C’est maintenant à vous de jouer.