Quésaco myco-protéines

Le conseil naturo d'Angèle Ferreux-Maeght mycothérapie


« Myco-protéines » ? Késako ? Une nouvelle invention de l’industrie agroalimentaire ? Et bien non ! Faisons un peu d’étymologie : le préfixe « myco » vient du grec « mukès » qui signifie « champignon ». Et oui, les myco-protéines, ce sont tout simplement des protéines de champignons.
Parce qu'il y a des protéines dans les champignons ?
Et oui ! Les champignons sont des organismes bien intrigants. Nous les trouvons généralement sur les étals en compagnie des légumes et les consommons d'ailleurs comme tels et pourtant ils n'en font pas partie. Ni végétal, ni animal, ni algue, les champignons constituent un règne à part entière avec des propriétés très intéressantes, dont leur richesse en protéines.
Actuellement, les myco-protéines sont extraites d'un champignon, ou plus exactement d'un fungi, portant le nom savant de Fusarium venenatum. C’est un champignon parasite, poussant dans le sol et d'aspect filamenteux, ce qui signifie qu'il est constitué d'une bande de brins finement filés. Il appartient à la grande famille des ascomycota, qui comprend également les levures de bière et de boulangerie ou encore les truffes et les morilles. Rien que cela !! Une fois récolté, un procédé de fermentation séculaire (un peu comme celui utilisé pour créer de la bière et du yaourt) va transformer les glucides en une pâte de myco-protéines, qui prend la texture de la viande et peut être utilisée dans diverses applications culinaires.

C'est bien beau tout cela, mais si on parlait des bienfaits de ces myco-protéines ?


- Ce sont des protéines complètes. Cela signifie qu’elles possèdent tous les acides aminés essentiels que le corps ne peut produire de lui-même et doit donc les obtenir au travers de l'alimentation. Les protéines sont absolument essentielles à notre santé car elles sont les briques constituant nos muscles, os, peau, cheveux, ongles mais ce sont aussi elles qui permettent de réparer nos blessures et de produire nos enzymes et hormones. Or la plupart des protéines végétales ont l'inconvénient d'être en manque de certains acides aminés essentiels et c'est pourquoi il est si important que les régimes végétariens ou végétaliens soient bien équilibrés, pour éviter des carences. Les myco-protéines constituent donc un excellent substitut à la viande et autres protéines animales.


- Elles sont une source naturelle de fibres alimentaires. Celles-ci sont particulièrement importantes pour la bonne santé de notre intestin. Un apport suffisant de fibres permet de lutter contre la constipation, de protéger de façon préventive contre différentes pathologies du tube digestif mais surtout de nourrir notre flore intestinale en favorisant les bonnes bactéries. N'oublions pas que notre intestin est notre deuxième cerveau et que son bien-être conditionne notre bien-être général, à la fois physique et psychique.


- Elles sont pauvres en graisses saturées et cholestérol. Contrairement aux protéines de la viande, les myco-protéines sont totalement exemptes de cholestérol. Ce dernier est une substance essentielle pour notre corps, constituant notamment la membrane de nos cellules et participant à la synthèse des hormones mais un excès peut augmenter le risque de maladies cardiaques et d'AVC, en obstruant petit-à-petit les vaisseaux sanguins. Des recherches montrent que les myco-protéines aident à maintenir des taux de cholestérol sanguins normaux et peuvent abaisser le taux de cholestérol LDL et augmenter de bon cholestérol HDL pour
maintenir une bonne santé cardiaque.


- Elles aident à réguler la glycémie. Un taux élevé de sucre dans le sang peut entraîner à la longue des maladies graves comme le diabète de type 2 ou des problèmes cardiaques. La richesse en fibres des myco-protéines permet de ralentir le passage du sucre dans le sang, diminuant la quantité d'insuline sécrétée par le pancréas et évitant ainsi le fameux «pic d'insuline», responsable entre-autre du stockage du sucre dans les cellules et donc de la prise de poids mais également des hypoglycémies.

- Elles sont pauvres en calories et aident à réguler le poids. Des protéines, des fibres et peu de calories, c'est une combinaison idéale pour apporter un sentiment de satiété plus rapidement. Or l'impact de la satiété est fondamental sur le contrôle du poids et peut affecter l'apport énergétique. Les myco-protéines aident ainsi à réguler la faim et l'appétit et favorise un meilleur contrôle, voir une perte de poids.

- Mais alors, les myco-protéines, elles ont tout bon !! A la fois complètes, nutritives et exemptes de cholestérol, ces protéines végétales sont idéales dans le cadre d’un régime alimentaire végétal équilibré. Et cerise sur le gâteau, elles demandent peu de ressources et ont un faible bilan carbone, contribuant en plus à la bonne santé de la planète.