Astuces pour conserver ses légumes d’été pour l’hiver

Le conseil naturo d'Angèle Ferreux-Maeght

"Il est encore temps d’offrir à vos légumes, une seconde vie. Zéro gaspillage alimentaire, recyclage des fruits et légumes, des recettes santé pour toute l’année, il existe de nombreuses techniques de conservation pour garder le goût, la texture, voire les nutriments des fruits et des légumes. Voici de ce pas, nos petits conseils pour déguster vos légumes d’été en hiver ! 

La congélation

Cette méthode simple et connue de tous permet de conserver vos aliments jusqu’à un an. On sélectionne ses légumes colorés, avant de les congeler en petites portions.

Le séchage

On peut conserver des légumes, des herbes et des champignons. Cette technique se pratique au soleil, au four, au déshydrateur, ou à l’aide d’un séchoir solaire pour éliminer l’eau et stopper ainsi le développement des bactéries. Un conseil, coupez vos légumes en petits morceaux pour accélérer le processus. Une fois bien secs, conservez-les dans des bocaux, avec ou sans huile.

Conserver dans l’huile, le vinaigre ou le sel

L’huile : 

Les légumes plongés dans l'huile sont isolés de l'air, ce qui permet de les conserver plusieurs mois. Pestos, tapenades, bocaux de légumes, il existe tout plein de recettes délicieuses. En cuisine !

Le vinaigre :

Autrement que le classique bocal de cornichons, le vinaigre permet de conserver des légumes (brocoli, carottes, chou, betteraves…), et des herbes aromatiques (basilic, thym, coriandre, persil…).

Le sel :

Le sel aspire l’eau de vos légumes et empêche ainsi les micro-organismes de se développer. On ajoute environ entre 20 et 25% à la préparation. L’aliment conservé devra donc être dessalé avant utilisation.

La lacto-fermentation

La lacto-fermentation est une technique idéale si vous préparez des conserves pour la toute première fois. Le principe : on fait fermenter naturellement les légumes dans leur jus. La fermentation produit de l’acide lactique, qui va empêcher tout développement de bactéries. C’est d’ailleurs la technique qu’on utilisait traditionnellement pour faire la choucroute. Comme on ne cuit pas les légumes, les vitamines sont mieux conservées. Mieux encore, le processus enrichit la préparation en vitamines.

Conserver ses fruits et légumes de saison, c’est écologique, économique, et c’est une bonne réserve de cadeaux maison. Bonne préparation !"

chips de kale