Too Good To Go

Depuis 2016, Naturalia est partenaire de Too Good To Go. Chaque jour, nous travaillons ensemble pour réduire le gaspillage alimentaire.

Too Good To Go est une communauté qui permet de se procurer quotidiennement grâce à une appli, des paniers composés de produits DLC ou DDM proches. En vous inscrivant sur la plateforme, vous pouvez réserver un panier Naturalia à prix cassé. Rendez-vous ensuite dans votre Naturalia le plus proche pour récupérer votre panier composé de légumes, fruits, épiceries et produit frais. Et hop ! Vous avez fait une bonne action pour la planète. 

 

Le 16 octobre 2020, Too Good To Go lance une grande campagne de sensibilisation contre le gaspillage alimentaire dans le cadre de la Journée Nationale de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire.

En janvier 2020, 51 acteurs du secteur alimentaire ont signé le Pacte sur les Dates de Consommation initié par Too Good To Go.

L’objectif ? Réduire le gaspillage alimentaire causé par les dates et rassembler nos forces autour de cette coalition.

Nous sommes signataires de ce pacte et nous sommes engagés à réduire le gaspillage alimentaire !

 

1/ BIEN COMPRENDRE LES DATES DE CONSOMMATION

53% des français ne savent pas faire la différence entre la DDM et la DLC…

Une méprise  qui donne lieu à 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers français.

La DLC Date Limite de Consommation, correspond à la mention “à consommer jusqu’au” : c’est une date sanitaire, après laquelle le produit peut présenter des risques pour la santé une fois dépassée. Elle se trouve sur des produits hautement périssables : viande, poisson, produits frais…

La DDM Date de Durabilité Minimale, correspond à la mention “à consommer de préférence avant le/fin” : c’est une date indicative, après laquelle le produit peut perdre en qualité mais ne présente pas de risque pour la santé. Passé cette date, le produit peut être consommé. On retrouve cette date sur les produits secs ou congelés : pâtes, farine, biscuits, conserves...

too good to go

Quand vous avez un produit sous les yeux, cherchez la mention sur l’emballage pour comprendre de quelle date il s’agit (elle n’est pas toujours à côté de la date). Si c’est écrit “à consommer de préférence avant/fin”, c’est une DDM, le produit reste consommable après la date !

 

Jusqu’à quand puis-je consommer mon produit à DDM dépassée ?

Il existe trois façons d’écrire la date, qui permettent de donner une indication sur sa durée de consommation : 

 

too good to go

Comment vérifier que mon produit est encore bon une fois la DDM dépassée ?

Quand un produit DDM est dépassé, n’ayez plus le réflexe de jeter, faites appel à votre bon sens :

  • Conservez bien votre produit en suivant les indications sur l’emballage afin de préserver toutes ses qualités.
  • Utilisez vos sens :

too good to go

Observez le produit : pour déterminer si l’emballage est intact, si le produit n’a pas changé de couleur, s’il n’y a pas de moisissures

Sentez le produit : pour déterminer si l’odeur n’a pas changé

Goûtez le produit : un petit peu, afin que votre palais détermine s’il ne présente pas d’aigreur, de pétillement, s’il n’a pas un goût inhabituel.

Il existe des produits impérissables, qui peuvent se stocker indéfiniment, à condition d’être bien conservés : miel, riz, sucre, vinaigre, sauce soja, pâtes...

 

2/ ETAT DES LIEUX DU GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Réduire le gaspillage alimentaire indispensable pour le bien de notre planète. Il est responsable de 8 à 10% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

 

too good to go

Les dates de consommation sont responsables de 20% du gaspillage alimentaire dans les foyers, faute d’être comprises et bien interprétées. C’est un gaspillage hautement évitable si nous pouvons bien appréhender les deux types de dates existantes et le comportement à adopter pour éviter de jeter.

4/ NOS ACTIONS POUR LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE

PARTENARIAT TOO GOOD TO GO

  • 174 Naturalia partenaires Too Good To Go
  • 160 000 repas sauvés depuis mai 2018
  • Tous ces paniers sauvés ont permi d’éviter l’émission de près de 400 tonnes de CO2eq évitées, ce qui représente 400 allers-retours Paris New York par passager.